Nous souhaitons promouvoir des changements socioculturels en faveur d'un traitement moral et éthique plus digne des animaux de compagnie, respectant leur statut d'êtres vivants sensibles, sur la base des points suivants :
1.
La sensibilité et la prise de conscience comme fondement d'une maîtrise responsable

Les animaux ne sont pas des ressources à notre disposition, ils ont besoin de notre temps, de notre amour et de nos soins. Si nous voulons partager notre vie avec eux, nous devons le faire avec sensibilité et conscience.

2.
Connaissance et empathie pour comprendre leurs besoins

Si nous apprenons à interpréter les signes avec lesquels ils communiquent leur bonheur, leurs préférences et ce qui les dérange, nous atteindrons facilement leur bien-être physique et émotionnel.

3.
Valoriser le lien homme-animal

Le pouvoir de guérison du lien émotionnel entre les humains et les animaux est indiscutable, les bienfaits de vivre avec des animaux sur notre santé mentale et leurs effets sur notre qualité de vie sont indéniables.

4.
Les animaux sont des membres de notre famille

Nous revendiquons le droit des animaux de faire partie de la société et d'être moralement pris en compte dans chaque décision qui les concerne, et d'aller vers la normalisation, en accédant aux mêmes lieux et espaces qui sont à la disposition des autres membres de la famille.

5.
Former et éduquer les enfants au respect des animaux

Les enfants d'aujourd'hui sont l'avenir de demain. Il est nécessaire que l'éducation à l'empathie pour les animaux fasse partie de l'éducation, et assure l'acquisition de valeurs qui promeuvent le respect des êtres vivants et les droits des animaux.

6.
Passer de la « mascottisation » à une maîtrise responsable

Dans la société de consommation, les animaux de compagnie « mascottisés » deviennent des produits marchands qui peuvent subir les usages de la mentalité consumériste. Pour inverser cette situation, nous devons redéfinir nos conceptions et nos relations avec les animaux à partir de la reconnaissance qu'ils sont des êtres vivants.

7.
Démonter l'idée de propriété privée des animaux

Les animaux sont des êtres sensibles aux besoins spécifiques. Il faut démonter l'idée de propriété privée de ceux-ci et la remplacer par la tutelle et le soin.

8.
Les refuges tels que les responsables du bien-être des animaux abandonnés

L'abattage systématique des chiens abandonnés doit être éradiqué. Aucune entreprise sans un code éthique basé sur le bien-être animal ne devrait être autorisée à gérer la collecte des animaux abandonnés.

9.
Favoriser les adoptions et lutter contre l'abandon

Le nombre d'abandons d'animaux est toujours très alarmant année après année. Il est nécessaire de comprendre quelles raisons conduisent à l'abandon, de générer une conscience sociale du rejet et de proposer des solutions pour les éviter, comme la prévention des cadeaux impulsifs et des portées non désirées.

10.
Vivre en harmonie avec les animaux et la nature

Nous sommes pleinement liés à la nature et ce contact est essentiel pour un développement psychologique et physique complet. Il est nécessaire de modifier la perception culturelle qui nous amène, nous les humains, à visualiser la nature comme notre propre ressource d'exploitation illimitée, à en prendre soin et à la respecter.

Al utilizar nuestros servicios aceptas el uso que hacemos de las cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies