Cet article a été publié dans le magazinEspecies PRO

La nature nous fournit tous les éléments nécessaires afin que l’alimentation quotidienne couvre tous nos besoins physiologiques et que nous puissions jouir d’une vie longue et saine. Notre capacité à décider des ingrédients qui composent une recette conditionnera l’équilibre entre ces éléments, et nous obtiendrons alors un régime plus ou moins sain.

Nous nous préoccupons de plus en plus de notre alimentation et des produits à ajouter à la liste des courses afin que notre régime alimentaire soit sain. Cette inquiétude se transpose également à l’alimentation des chiens et des chats, car on nourrit un membre de plus de la famille et on remet en question l’adéquation de leur alimentation. À la fin, que ce soit pour eux ou pour nous, le fait de couvrir nos besoins à l’aide d’un aliment adéquat se traduit par une meilleure santé à long terme.

Une alimentation basée sur des ingrédients naturels et qui tienne compte de l’interaction entre eux, de l’équilibre de l’apport de nutriments de chacun d’entre eux et qui conserve toutes leurs propriétés nutritionnelles après la cuisson, se convertit en une alimentation plus saine, plus sûre et plus savoureuse.

DOMESTIQUEMENT SAUVAGE

Les chiens et les chats, tels que nous les connaissons actuellement, partagent nos vies depuis des milliers d’années. Tout au long de ces années, ils ont connu une évolution au niveau de leur comportement. En effet, étant initialement des animaux traqueurs de nourriture et chasseurs, ensuite bergers, animaux de défense et de contrôle des rongeurs, ils se sont transformés en animaux de compagnie, en assistants pour les personnes à mobilité réduite, en animaux destinés aux recherches et aux sauvetages, aux contrôles de stupéfiants et d’explosifs, etc. Leur grande capacité d’adaptation au fil de l’histoire nous démontre que la sélection artificielle a provoqué cette évolution et nous explique aussi la raison pour laquelle leur alimentation s’est vue modifiée. On est parvenu à démontrer la différence génétique entre les chiens et les loups actuels, en identifiant deux groupes de gênes, l’un impliqué dans le développement cérébral et le comportement, et l’autre, impliqué dans la capacité à digérer les hydrates de carbone.

Par conséquent, l’alimentation des chiens actuels ne doit pas être la même que celle de leurs ancêtres, non seulement parce qu’ils ne sont plus des loups, mais parce que leurs besoins nutritionnels ne sont plus les mêmes que pour un animal chasseur, berger ou destiné à défendre. Par ailleurs, on ne peut pas non plus assumer que le niveau d’anthropomorphisme que nous leur avons attribué entraîne que leur alimentation soit la même que la nôtre, étant donné que la forte incidence de surpoids et d’obésité ne fait que démontrer qu’ils sont déjà suffisamment comparés aux humains.

Alors, quelle est l’alimentation qui leur convient le mieux?

La réponse est à la fois très simple et complexe. L’alimentation la plus saine.

INGRÉDIENTS NATURELS

Des ingrédients naturels, les moins transformés et les plus frais possible afin qu’ils conservent leurs propriétés nutritives intactes, est un point de départ fondamental.

La viande et le poisson apportent tous les acides aminés et les acides gras essentiels, ainsi que les micronutriments nécessaires au fonctionnement du métabolisme. De plus, en faisant abstraction des sous-produits (becs, plumes, intestins, etc.), on parvient à faire en sorte que ces sources de protéines soient beaucoup plus digestes et qu’elles ne contiennent pas d’excès de minéraux pouvant affecter négativement la santé.

Alimentacion natural gato perro Gosbi feed dog pet feeding diet

Les fruits et les légumes apportent des micros ingrédients indispensables (vitamines, minéraux et antioxydants) et des fibres. D’une part, des fibres solubles qui nourrissent la flore intestinale et permettent à la fois d’augmenter l’absorption intestinale de nutriments et d’améliorer le transit intestinal correct et, d’autre part, des fibres insolubles qui garantissent un transit intestinal correct. Par ailleurs, il existe certains ingrédients végétaux ayant une valeur nutritive très élevée bien qu’ils soient ajoutés dans une faible proportion grâce à l’apport d’antioxydants qui aident à lutter contre le stress oxydatif, le vieillissement cellulaire et renforcent le système immunitaire dans ses tâches essentielles de défense.

Les céréales sont une bonne source d’hydrates de carbone et les inclure dans la recette contribue à une alimentation équilibrée grâce à leur apport d’énergie, mais il faut tenir compte de leur nature. En effet, l’excès de farines raffinées qui n’apportent pratiquement que des hydrates de carbone fait que leur assimilation soit excessivement rapide. Par contre, l’abus de céréales complètes implique un apport de fibres insolubles qui empêche l’absorption correcte des nutriments au niveau intestinal, ainsi que le risque d’apport de toxines si la qualité des céréales n’est pas bonne.

Les légumes secs sont une option très intéressante, étant donné qu’ils apportent à la fois des hydrates de carbone plus lents à digérer, une grande partie des acides aminés essentiels pour les chiens et les chats, ainsi que des fibres aussi bien solubles qu’insolubles. La nature des hydrates de carbone fournis par les légumes secs offre des bienfaits démontrables par rapport à ceux des céréales. De nombreuses recherches sont menées dans ce sens et certaines sont déjà parvenues à démontrer que le fait d’inclure des petits pois dans le régime améliore la santé métabolique par rapport aux régimes qui ne contiennent que des céréales.

UNE RECETTE NATURELLE

La combinaison de ces ingrédients doit être faite de manière cohérente en fonction des besoins et dans le but d’apporter tous les nutriments dans les proportions adéquates afin que l’organisme puisse réaliser sainement toutes ses fonctions. C’est la raison pour laquelle la recette doit également être naturellement cohérente. D’une part, le fait de combiner plusieurs sources de protéines garantit un apport correct d’acides aminés et d’acides gras essentiels issus de sources naturelles, d’autre part, le fait d’inclure plusieurs sources d’hydrates de carbone dans une quantité limitée fournit un équilibre optimal à la recette. En tenant compte de l’interaction de chacun des ingrédients, qu’ils soient majoritaires ou qu’ils soient introduits dans une quantité plus faible, on parvient ainsi à obtenir une alimentation plus saine.

L’alimentation holistique tient non seulement compte du fait que cette combinaison d’ingrédients soit optimale pour atteindre l’objectif fondamental d’apporter des nutriments, mais elle tient également compte de l’interaction entre eux et de la manière dont ils agissent à différents niveaux afin que l’organisme puisse tirer profit des synergies et jouir d’une santé renforcée grâce au fait d’avoir un plus grand équilibre métabolique. Par exemple, l’action synergique entre certains antioxydants naturels et les graisses insaturées dont l’apport élevé d’oméga 3 provoque un plus grand effet anti-inflammatoire naturel et de plus grands bienfaits au niveau articulaire lorsqu’on les combine avec des chondroprotecteurs.

LENTEMENT CELA A MEILLEUR GOÛT

Alimentacion natural gato perro Gosbi feed dog pet feeding diet

La cuisson de ces ingrédients doit suivre un processus très contrôlé, qui garantisse que toutes les qualités des ingrédients naturels soient transmises à l’aliment final. La cuisson à la vapeur et l’extrusion sont deux systèmes qui combinés garantissent une cuisson correcte de tous les ingrédients mais, si on ne contrôle pas le temps et la température, des réactions désagréables peuvent se produire.

La dénaturalisation des protéines et leur perte de valeur biologique, des réactions de Maillard qui génèrent des composés indigestes, une inactivation des enzymes qui auraient facilité la digestion, la destruction d’antioxydants naturels aux multiples effets bénéfiques sont quelques-uns des effets indésirables dérivés d’un excès de cuisson ou d’une cuisson trop rapide, mais bien trop habituels lorsque le système de cuisson est envisagé comme un processus industriel au lieu d’une méthode de cuisson.

Par ailleurs, une technique aussi traditionnelle que la cuisson à basse température permet non seulement de transmettre le potentiel nutritif des ingrédients, mais aussi de disposer de toute la saveur et de pouvoir avoir un aliment très appétissant tout en pouvant faire abstraction des exhausteurs de goût artificiels.

AUJOURD’HUI, TU NE VAS PAS TOUT MANGER

Nous voulons toujours avoir le garde-manger rempli d’aliments qui conservent leur odeur, leur saveur, leur texture et leurs propriétés nutritionnelles comme s’ils venaient d’être cueillis. La commodité que nous exigeons des aliments et de leurs emballages et, bien trop souvent, les kilomètres parcourus sur la route de la péremption exigent un péage élevé: les conservateurs artificiels chimiques.

Une pomme nous fournit un bon exemple de la manière dont la nature a inventé une façon d’apporter des nutriments dans un emballage optimal. Si nous n’endommageons pas la peau, tous les nutriments disponibles sont conservés jusqu’au moment où nous déciderons de la croquer. À partir de ce moment-là, si nous l’oublions après en avoir mangé la moitié, on verra qu’elle devient brune et peu appétissante à cause de l’oxydation qui fait qu’elle se détériore et perde tout ce potentiel nutritif qui avait été si bien préservé jusqu’à ce qu’elle tombe entre nos mains.

La conservation de l’aliment naturel imite les processus qui se trouvent dans la nature afin de préserver les aliments. Les aliments secs contenant peu d’humidité imitent la stratégie des fruits secs, en réduisant ainsi le risque d’être attaqués par des champignons et des bactéries. Un emballage imperméable et hermétique, plus résistant que la peau de la pomme est la meilleure solution pour éviter que l’air et les insectes ne puissent détériorer l’aliment.

Les antioxydants naturels sont plus que suffisants pour conserver les aliments une fois cuits. La vitamine E de l’huile d’olive en est un bon exemple. Si l’on parvient à éviter l’air et la lumière solaire directe, grâce à la grande quantité de vitamine E contenue dans l’huile d’olive, on parvient alors à préserver l’aliment, car on évite l’oxydation de la graisse et que celle-ci devienne rance et nocive pour l’organisme. De plus, l’ingestion de cet antioxydant puissant a également des effets bénéfiques pour l’organisme, car il évite l’oxydation de l’aliment et des cellules qui forment notre organisme et celui de nos animaux de compagnie.

NOUS SOMMES CE QUE NOUS MANGEONS

L’alimentation naturelle est une des meilleures options si l’on souhaite mener une vie saine, car elle est extrêmement bénéfique pour la santé.

Les aliments à base d’ingrédients transformés contiennent des additifs et de la graisse peu saine afin d’améliorer la saveur et font appel à des ingrédients bon marché pour améliorer la rentabilité du produit, ce qui réduit la qualité nutritive. En ajoutant des produits chimiques et des conservateurs pour que le produit se conserve plus longtemps, on altère négativement le milieu chimique du corps.

Nous sommes ce que nous mangeons. Littéralement. Car chaque cellule du corps se forme et se régénère en fonction des aliments que l’on mange alors que des millions de cellules disparaissent et qu’autant d’autres sont créées.

De quoi voulez-vous que votre animal de compagnie soit constitué?

Xavier Miranda Arnau
Directeur technique de Gosbi Pet Food S.A.